Il y a quelques années, seul un psychologue ou psychothérapeute était disponible pour t’aider lorsque tu te sentais plus ou moins dépassé par les évènements.

On avait l’image des films où on s’installe sur un divan, on parle de nos souffrances, notre mal-être et surtout on ne dit pas “qu’on voit un psy” mais plus “je vois quelqu’un” ou “je me fais aider.”

Un vrai tabou.

D’ailleurs les étiquettes sont bien ancrées car on entend encore trop souvent que “c’est pour les fous”.
Aujourd’hui, nous connaissons une multiplication croissante de thérapie décrite comme holistique.

Alors comment s’y retrouver ? Quelle méthode est adapté à mon problème ?

Décryptage.

 

https://media.giphy.com/media/DJOv9iPyEIxAA/giphy.gif

Une thérapie holistique c’est quoi ?

 

Si je m’arrête au mot thérapie, notre bon cher Larousse, la définie comme “un traitement médical, en général et en particulier, psychothérapie”.

Personnellement, je trouve ça assez léger et réducteur surtout à notre période.

Je la définirai de mon côté comme: un accompagnement utilisant la médecine traditionnelle (psychothérapie, psychanalyse) ou holistique permettant un mieux-être du patient.

Aujourd’hui, nous allons nous focaliser sur les thérapies holistiques.

Elles sont nombreuses, non réglementées et ont la particularité de se décrire comme prenant en compte le patient/client dans sa globalité.

Elles reposent sur des principes énergétiques, environnementaux ou même spirituels.

On ne cherche pas à résoudre simplement la problématique mais de regarder comme elle est arrivée, pourquoi elle est encore là et comment éviter qu’elle revienne après disparition.

 

Quels sont les thérapies holistiques ?

 

Ils seraient difficiles de toutes les énumérées, je vais donc citer les principales:

  • Sophrologie
  • Reïki
  • Thetahealing®
  • Lahochi
  • AccessBar®
  • PNL
  • Hypnose
  • Reflexologie
  • Energéticien

Il n’existe à mon sens, pas de bonne ou mauvaise méthode.

Chacune à ses particularités. J’utilise personnellement le Thetahealing® que je t’ai présenté dans cet article.

 

Pourquoi faire une thérapie holistique ?

 

Débuter une thérapie quelque soit la méthode c’est prendre en compte que certains aspects de nos vies ne nous conviennent plus et décider de se faire aider afin de retrouver un équilibre correspondant à nos envies et besoins.

Les cas sont nombreux:

  • Stress
  • Dépression
  • Angoisses
  • Traumatismes
  • Croyances limitantes
  • Difficultés relationnelles
  • Sensation d’être perdu(e)
  • Troubles de l’alimentation
  • Phobies
  • Manque de confiance en soi
  • Addictions

Nous pourrions continuer la liste longtemps.

La particularité des thérapies dites holistiques est vraiment la prise en compte de l’individu et de l’ensemble des paramètres qui gravitent autour de lui.

L’enjeu est grand.

Nous devons regarder, selon la problématique (non exhaustif là aussi):

  • l’origine
  • l’environnement
  • les multiples croyances périphériques (qui empêchent la résolution du problème)
  • l’alimentation
  • l’activité physique
  • le sommeil
  • le mode de vie

Selon la caractère de la personne, son intérêt ou non à l’énergétique, son rapport à la médecine allopathique, les personnes peuvent être attirées par une approche plutôt qu’une autre.

Elles ne sont pas concurrentes, elles peuvent même être complémentaires.

 

J’ai l’impression que toutes les thérapies sont trop longues.

 

https://media.giphy.com/media/l0HlBO7eyXzSZkJri/giphy.gif

 

Malheureusement je vais être cash, si tu veux avoir la vie parfaite sur tous les aspects de ta vie en 1, 2 ou 3 séances: It’s very complicated 🧐

Entamer une thérapie c’est ouvrir la porte du développement personnel, de la compréhension de soi, de l’intérêt qu’on porte sur notre santé.

Félicite-toi d’avoir commencé, quelque soit l’approche, et soit patient(e).

Selon la méthode choisie, et de l’ampleur de la problématique chez toi, il peut y avoir besoin de peu ou au contraire de nombreuses séances.

Focalise toi sur le chemin ! Chaque étape est importante et t’apportera des clés pour avancer.

J’ai d’ailleurs crée un guide d’écriture te permettant de développer ton intuition, et transformer ton état d’esprit. Télécharge-le, il est gratuit !

Le but est que tu te rendes compte de tes progrès et même de la disparition de certaines problématiques (oui on oublie vite)

 

Comment choisir le bon thérapeute holistique ?

 

https://media.giphy.com/media/cRKRlRPewM9NQCXRvf/giphy.gif

 

Il s’agit véritablement d’une des questions les plus importantes à se poser. Au delà d’un outil énergétique, il apparait essentiel de choisir LE thérapeute / praticien qui TE correspond.

Je te partage quelques astuces:

  • Demande toi ce que tu as besoin: débloquer des croyances, libérer des émotions, mieux manger, guérir une pathologie / une addiction / une phobie. Tu n’iras pas voir une naturopathe pour ta peur de l’avion, comme tu n’iras pas faire de Reïki pour un rééquilibrage alimentaire. L’important c’est de vérifier que la méthode qui te fait de l’œil est compatible à ton problème.
  • Interroge toi si tu as tendance à multiplier les pratiques. Comme je l’ai dis, les thérapies holistiques peuvent être totalement complémentaires. Cependant, je suis contre faire 10 séances par mois pour un même problème uniquement car tu cherches une thérapie-doudou, une solution magique ou autre. Prends le temps de savoir ce qui t’attires dans cette méthode, es-tu prêt au changement ? Parfois lorsque nous sommes en grande difficulté on pourrait lâcher des sommes astronomiques pour panser un peu notre plaie à des gens sans grande compétence…
  • Renseigne-toi autant sur le praticien que la technique utilisée. Regarde son site, ses réseaux sociaux. Est-ce que tu es d’accord avec les discours tenus ? Parlez-vous le même langage ? (parfois les termes employés nous perdent complètement). Regarde les avis, demande à ton entourage si il/elle le/la connaisse. Le bouche à oreille peut être déterminant. Si il revendique un certain diplôme, il existe parfois des annuaires pour pouvoir vérifier.
  • Écoute-toi. Tu es ton meilleur conseiller. Ne laisse pas le brouhaha venir te perturber lorsque tu sens au fond de toi que TU SAIS.
  • Change si besoin. Quel que soit l’approche, il faut parfois changer de praticien pour différentes raisons. Ne reste pas non plus sur un échec si pour une méthode X tu es tombé sur une mauvaise personne. Il faut parfois essayer plusieurs chaussures avant de trouver la bonne paire…

Il n’y a pas de recette magique. Une fois de plus fait appel à ton intuition, écoute toi. Si une approche revient “comme par hasard” dans ta vie de manière récurrente, c’est aussi peut-être un signe.

Pourquoi j’ai choisi le Thetahealing® comme thérapie holistique ?

 

J’ai déjà longuement expliqué qu’est-ce que le Thetahealing® et son non-danger si il est bien pratiqué dans cet article.

Laisse-moi revenir dans l’histoire et te raconter comment j’ai découvert cette thérapie holistique et pourquoi j’ai voulu m’y former.

→ Quand j’ai entendu parler du theta la toute première fois, c’était sur les réseaux sociaux, via Tiffany Garrido qui venait de s’y former. J’ai trouvé son live passionnant même si tout ne m’était pas familier. Ayant déjà pratiqué des cercles de femmes notamment avec Tiffany, j’avais confiance en elle. Quand elle a donc proposé quelques créneaux, uniquement pendant 15 jours, j’ai voulu testé. C’était un appel, je ne ressentais pas de vrai problématique particulière.

→ Lors de la séance, j’ai pas pu trop expliquer ni où j’étais ni la sensation que j’avais. J’étais extrêmement détendue, mais je continuais à parler avec elle. J’ai eu l’occasion de me surprendre en répondant à certaines questions. J’ai vu une de mes vies antérieures pour la 1ère fois. J’étais un peu chamboulée. A la fin de la séance, je ne pouvais pas dire que j’avais de grandes réponses à mes interrogations du moment. En revanche, j’avais une sensation nouvelle dans mon corps, celle que : TOUT EST POSSIBLE. C’était inexplicable, mon cerveau était en ébullition, je me rendais compte de l’immense importance du mental, des croyances sur notre vie.

→ J’ai continué au fil des mois à me renseigner sur cette méthode. J’ai découvert Nina Caniac et Sophie Villedieu qui deviendra ma formatrice. J’ai apprécié les deux personnes, ayant toutes les deux une approche un peu différente (une plus moldu que l’autre haha) mais très intéressantes autant l’une que l’autre. J’avais l’impression que cette technique était le must et j’étais loin d’être au bout de mes surprises.

→ Je décide ensuite de me former. Ce fût une évidence lorsque j’ai décidé de me former, en ayant déjà en tête mon projet d’accompagner à mon tour. J’avais déjà plusieurs formations au compteur m’ayant permis de grandement progresser dans mes ressenties et intuition. Pour autant, j’ai été prise de vertige après le premier module de formation. Le Thetahealing® s’est super super complet.

→ On travaille en profondeur sur les 4 niveaux de croyances, on peut faire un soin, on peut travailler les croyances, on peut lire l’avenir, nettoyer les lieux, aider les âmes errantes, favoriser les guérisons physiques, libérer les phobies, faire des lectures de vies antérieures et la liste est infinie. J’avais à la fois une méthode complète, accessible aux personnes plus terre-à-terre comme aux plus spirituels et qui était pour moi très sécure pour le client (libre arbitre toussa toussa) …

https://media.giphy.com/media/tK916XIJeQK9iFWVZg/giphy.gif

Cette histoire est la mienne. Pour autant j’utilise également d’autres outils thérapeutiques en séance pour vous aider. Mon but est de vous faire prendre conscience que l’aspect énergétique était un facteur à prendre aussi en compte quel que soit notre problème.

Ce post t’a plu ?

Tu as déjà testé certaines approches ou tu es attirée par l’une ?

N’hésite pas à m’écrire et/ou partager cet article 😊